à visiter

musées

HEURES D’OUVERTURE

Du 19 juin au 4 septembre 2022
Tous les jours de 10 h à 17 h

Du 7 septembre au 2 octobre
Mercredi à dimanche – 10 h à 17 h

Vieux Presbytère de Deschambault

Bâtiment-phare du patrimoine québécois, le Vieux Presbytère (1816) domine le fleuve Saint-Laurent du haut du cap Lauzon. L’ancienne demeure presbytérale est le point de départ vers la découverte du cœur institutionnel de Deschambault et du cap Lauzon. L’exposition permanente « Garder le cap » raconte l’histoire de l’édifice, du site et des humains qui y ont laissé leur trace. « Un art d’habiter » présente pour sa part les richesses du patrimoine architectural de Deschambault-Grondines et les moyens mis en œuvre pour le sauvegarder et le mettre en valeur.

HEURES D’OUVERTURE

Du 19 juin au 4 septembre 2022
Tous les jours de 10 h à 17 h

Du 7 septembre au 2 octobre
Mercredi à dimanche – 10 h à 17 h

Moulin de La Chevrotière

Le Moulin de La Chevrotière, un édifice d’inspiration française érigé en 1802, est l’élément central d’un site d’un grand intérêt architectural, patrimonial et naturel, à l’embouchure de la rivière La Chevrotière, dans un ancien tronçon du Chemin du Roy. On y présente une exposition permanente ayant pour titre « Savoir, faire, durer : l’art des gens de métier ». Les thématiques développées sont liées aux métiers traditionnels du bois, du fer et de la pierre. Une section de l’exposition traite aussi, naturellement, de l’histoire du moulin banal et de celle de la famille seigneuriale alors qu’à l’étage, quelques espaces ont été réservés à l’histoire des navigateurs et des constructeurs de goélettes du Saint-Laurent.

lieux patrimoniaux – Horaires

HEURES D’OUVERTURE

Du 29 juin au 20 août 2022
Du mercredi au dimanche
de 10 h à 17 h

Église de Saint-Joseph de Deschambault

L’édifice en pierre est construit entre 1835 à 1838, selon les plans de Thomas Baillairgé. Des trésors d’art et de patrimoine y sont encore conservés : le remarquable ensemble statuaire des Baillairgé père et fils, les sculptures de Louis Jobin, les tableaux de Jean-Baptiste Roy-Audy, l’orgue centenaire de Warren & Son… L’église Saint-Joseph, s’élève au cœur d’un ensemble religieux catholique exceptionnel comprenant deux presbytères, le cimetière, l’ancienne salle des habitants et le couvent des Sœurs de la Charité de Québec. L’église est généralement ouverte au public au cours de la saison estivale.

HEURES D’OUVERTURE

Du 29 juin au 21 août
Du mercredi au dimanche
De 10 h à 17 h

Le Moulin banal de Grondines

Ce moulin à vent est érigé en 1674 par Pierre Mercereau alors que la seigneurie appartient aux Augustines de l’Hôtel-Dieu de Québec, ce qui en fait un des moulins à vent les plus anciens en Amérique du Nord. On cesse d’y moudre la farine vers 1880 puis, en 1912, le gouvernement fédéral le transforme en station de signaux maritimes pour la navigation sur le Saint-Laurent. L’exposition permanente qu’on y présente pendant la saison estivale raconte sa double vocation, de moulin à farine à point de repère pour les navigateurs du grand fleuve. L’édifice fait partie d’un site archéologique plus vaste nommé « le village déserté de Grondines », l’endroit où on a implanté le premier village de Grondines au XVIIe siècle.

HEURES D’OUVERTURE

Mercredi au dimanche
10 h à 17 h, pour la période estivale
Entrée libre

L’église Saint-Charles-Borromée de Grondines

Construit entre 1839 et 1842 selon les plans de Thomas Baillairgé, l’édifice a été transformé à quelques reprises, sous l’impulsion des architectes Zéphirin Perrault, en 1879, puis celle de Joseph-Georges Bussières, en 1895. Plusieurs éléments du mobilier d’origine sont conservés dans l’église ainsi que des œuvres des Levasseurs, Jean-Baptiste Roy-Audy, Théophile Hamel ainsi qu’un orgue Casavant. L’édifice est au centre d’un ensemble architectural regroupant un presbytère néo-classique exceptionnel, un cimetière ceint d’une muraille de pierre et une école érigée en 1913. L’église est généralement ouverte au public au cours de la saison estivale.

Le cap Lauzon

Situé au cœur de l’ancien village de Deschambault, le site regroupe un ensemble architectural exceptionnel qui témoigne de la richesse patrimoniale de la municipalité. Depuis le cap Lauzon, les visiteurs pourront admirer l’un des plus grands méandres du Saint-Laurent, l’Îlot Richelieu situé juste en face ainsi que la Pointe Platon du côté de Lotbinière. Les promeneurs pourront emprunter les différents sentiers qui sillonnent le site puis, depuis la falaise, ils pourront accéder à la berge du fleuve en empruntant un grand escalier. Ils trouveront de plus un kiosque ombragé et des tables à pique-nique leur permettant de faire une halte des plus agréables.

Le domaine de La Chevrotière

Accessible depuis la rue De Chavigny, le site offre aux amateurs de patrimoine architectural et de nature une halte digne d’intérêt. À l’arrière du moulin seigneurial, un sentier permettra aux promeneurs d’en apprendre davantage sur les diverses espèces de la forêt. Depuis le petit belvédère érigé au bord de la rivière, ils pourront apercevoir un ancien barrage; un panneau d’interprétation en retrace l’histoire. Dans l’anse formée par l’ancien tronçon du chemin du Roy, ils découvriront l’Allée Alcoa, un parc sillonné de sentiers. Le site offre des balades et des aires de pique-nique des plus agréables.

Le sentier de la fabrique

Reliant le site du premier noyau villageois au cœur institutionnel implanté plus au nord au XIXe siècle, ce sentier a été aménagé sur la terre de la Fabrique Saint-Charles-de-Grondines. Outre la découverte des vestiges du premier village groupé autour d’une église et d’un presbytère érigés vers 1713, une balade dans le sentier permettra aux amateurs d’observer les oiseaux et les amphibiens qu’abrite cet écosystème. Dans ce cadre naturel et patrimonial accueillant, les visiteurs pourront bénéficier de quelques accès publics au fleuve et de tables à pique-nique. Enfin, à l’extrémité nord du sentier, là où se situe l’église actuelle, il faudra emprunter le chemin Sir-Lomer-Goin pour admirer les maisons anciennes et, en direction ouest, le secteur du Faubourg de Grondines.

Allée Alcoa

Pour célébrer les 25 ans d’Alcoa à Deschambault-Grondines, la Fondation Alcoa, Alcoa Canada ainsi que l’usine de Deschambault ont uni leurs efforts afin de créer un legs destiné aux citoyennes et aux citoyens de la région.

Nadine Beaudet, architecte paysagiste, a opté pour une allée reliant les différents secteurs du site, les différents types d’atmosphères et d’expériences qui y sont offertes. C’est un lieu à découvrir !